2007

« 2007 une année difficile. Le poids des charges de fonctionnement de la structure et du « travailler autrement » pèse lourd sur le vécu des professionnels impliqués. L’adaptation aux changements est d’autant plus difficile que les manifestations d’aide ou de soutien se font discrètes alors que celles des détracteurs stériles sont violentes, procèdurières et répétées. Les objectifs initiaux s’estompent face à la nécessité d’une gestion épuisante du quotidien. Les évaluations indispensables (pour que puissent se faire les choix d’évolution) ne peuvent se faire faute de temps, d’outils, de moyens, de volontés… Le rouleau compresseur bien huilé de l’inertie et de la résistance opiniâtre aux changements semble bien plus à craindre que celui, chaotique et hésitant, du futur qui ne dépend finalement que de nos actions au présent… »