Permanence des Soins ?

Une récente enquète du Conseil National de l’Ordre des Médecins, réalisée près des Conseils départementaux de métropole et d’outre-mer, montre que plus de la moitié d’entre eux estiment que la permanence des soins connaîtra d’importantes évolutions en 2009. Certaines sont espérées, tels la création de lieux spécifiques pour l’accueil de la permanence des soins ou « points-garde », le regroupement de secteurs en nuit profonde, de moyens financiers pour assurer le transport des malades, le renforcement de la régulation médicale ou encore la participation des internes aux gardes médicales. D’autres sont en revanche redoutées : diminution du volontariat, absence de pérennisation de financement des « maisons médicales de garde », non remplacement des départs en zone rurale… Les Conseils départementaux ont par ailleurs exprimé leur souhait d’être associés aux Agences Régionales de Santé (ARS), même s’il reste un important point d’interrogation sur le futur pilotage du dispositif.