Un rapport pour trois Ministres… et la FFMPS communique.

Avez vous pris connaissance des conclusions du rapport sur le déploiement des maisons et pôles de santé présenté par le sénateur Jean-Marc JUILHARD, le Professeur Guy VALLANCIEN, Madame Annick TOUBA et Madame Bérengère CROCHEMORE, et remis au ministre de la Santé et des Sports, à la Secrétaire d’Etat à la Politique de la Ville et au la Secrétaire d’Etat à l’Aménagement du Territoire ?

COMMUNIQUE DE LA FEDERATION FRANCAISE DES MAISONS ET POLES DE SANTE FFMPS

Le 19 janvier 2010

La Fédération Française des Maisons et Pôles de Santé FFMPS a pris connaissance des conclusions du rapport sur le déploiement des maisons et pôles de santé présenté par le sénateur Jean-Marc JUILHARD, le Professeur Guy VALLANCIEN, Madame Annick TOUBA et Madame Bérengère CROCHEMORE, et remis au ministre de la Santé et des Sports, à la Secrétaire d’Etat à la Politique de la Ville et au la Secrétaire d’Etat à l’Aménagement du Territoire.

La Fédération considère que ce rapport donne un nouvel élan à la dynamique lancée dans les territoires par les premiers promoteurs de regroupements professionnels. Elle constate que ses observations on été prises en considération. Ce rapport ouvre de nouvelles perspectives aux initiatives des acteurs de santé libéraux.

Des 7 séries de mesures proposées par la mission, la fédération retient particulièrement les points suivants :

  • la nécessité d’un nouveau cadre juridique des maisons et pôles de santé pour permettre un exercice serein, et financièrement transparent
  • la nécessaire évolution législative et réglementaire du dossier du patient pour permettre le dossier unique et partagé par les professionnels de santé des soins primaires
  • l’extension des nouveaux modes de financement actuellement développés sur des sites expérimentaux, et une simplification de la mise en œuvre
  • la mise en place d’un « guichet unique régional » pour l’aide aux promoteurs tant logistique que financière
  • la reconnaissance des maisons et pôles de santé comme lieux de formation universitaires pluridisciplinaires.

La Fédération souhaite que les préconisations de la mission donnent le plus rapidement lieu à des modifications juridiques et réglementaires. Car les acteurs engagés dans ces nouvelles formes d’organisation des soins primaires ne pourront continuer à porter longtemps des innovations sans cadre défini.

La Fédération souhaite que la mission confiée par le Président de la République au Docteur Michel LEGMANN tienne largement compte des préconisations de ce rapport.

Contacts presse : Dr Pierre DE HAAS – Pont d’Ain (01) – 06 07 75 39 50 Dr Patrick VUATTOUX – Besançon (25) – 06 06 66 63 58 Dr Michel SERIN – St Amand en Puisaye (58) – 06 50 89 92 58